LOADING

Type to search

Guitar

Test de la guitare Fender Stratocaster Road Worn ’50s

Share

Qui ne rêve pas de posséder une guitare Fender originale des années 50, 60 ou 70, usée et dépolie par le temps ? En proposant cette nouvelle série Stratocaster Road Worn ’50s, Fender sait déjà qu’ils ont fait mouche auprès des musiciens et que le succès sera au rendez-vous.
Qu’en est il lorsqu’on examine ce modèle de plus près ? Avant tout il est important de signaler qu’il s’agit d’un modèle Mexique et non USA, l’erreur pourrait vite être commise tant la sensation de tenir une guitare vintage est bluffante et la qualité de finition impéccable ! Le soin apporté aux vieillissement de la guitare, au niveau du corps et de l’équipement est parfait. C’est réellement agréable et on a du mal à reposer la guitare, pire encore de devoir la rendre…

Pour le reste des caractéristiques on se trouve face à un modèle Stratocaster Mexique standard, en toute sobriété avec sa robe noire. Aucune extravagance technologique. C’est peut-être là le seul bémol face à une guitare qui approche le millier d’euros tout de même ! On pourra toujours justifier qu’en 1950, dont ce modèle s’inspire, il n’y avait pas vraiment de choix pour l’élèctronique.
Le son délivré par les micros est typique Fender, clair et parfois un peu crunchy suivant l’utilisation et avec une bonne dynamique. Les fréquences basses légèrement en retrait mais vite compensées par les reglages de l’ampli. Mais encore une fois pour une guitare dont le pari est de s’inspirer d’un vieux modèle ’50s, tous les ingrédients sont réunis. Il s’agit d’un parcours sans faute, la sensation de posséder une vieille guitare est bel et bien au rendez-vous.

Conditions du test: la guitare Fender Stratocaster Raod Worn ’50s est branchée en direct sur un ampli Fender Mustang II 40w. Le son de l’ampli est capté par un micro Shure SM57 branché directement sur la caméra. 

Tags: