Type to search

News FR

[Chronique] Equinox – The Cry Of Gaïa

Share

Equinox est un groupe français de Metal Prog Symphonique qui a vu le jour en mars 2013. Pourtant récent, ce groupe a une grande expérience musicale et scénique de par ses musiciens. Il est composé d’Inophis, véritable virtuose de la guitare, de Pascal Mulot, élu meilleur bassiste européen de fusion en 2003, d’Aurélien Ouzoulias, batteur dont on ne compte plus les collaborations (Mörglbl, Paul Gilbert …) et d’Emmanuel Creis, incroyable chanteur ayant déjà sorti deux albums avec son autre groupe « Shadyon ».

Leur nouvel album intitulé « The Cry of Gaïa » est composé de 12 titres sur lesquels ils ont voulu allier la grâce de la musique symphonique à la rage du métal et la bonne nouvelle, c’est que ça sonne plutôt bien.

Le quatuor manipule la beauté des arrangements sur tous les morceaux, qu’ils soient coléreux comme « Time Of The Chosen » ou encore mélodieux à l’effigie de « I Had A Dream ». La surprise d’une reprise du très célèbre « The Show Must Go On » de Queen qu’on peut souligner comme un choix audacieux mais malgré tout réussi. Equinox a su garder un style qui lui est propre tout en respectant l’original de Freddie Mercury et de ses acolytes.

The Cry Of Gaïa se clôt avec « The End Or Rebirth » qui résume plutôt bien le monde dans lequel on survit aujourd’hui. « How tomorrow will be ? » On se le demande bien, mais à défaut de pouvoir refaire le monde, on espère au moins que demain sera fait de lives d’Equinox !

Au final, ce qu’on retient de ce groupe très prometteur c’est la capacité qu’il a à nous faire voyager dans son univers mais aussi la générosité artistique qui se dégage de ce premier opus que ce soit au niveau des cordes, des cuivres, des bois, des pianos et des choeurs lyriques, il y en aura forcément pour tout le monde !

Pour suivre l’actualité d’Equinox ça se passe ici, et ici.

Tania G.

Tags

You Might also Like