Type to search

News FR

[Chronique] Ron Moor – Starshine

Share

Ron Moor, ça sonne anglo-saxon, c’est visuellement anglo-saxon, mais non ça vient de notre bonne chère France, de la Roche-sur-Yon, pour être précis. Starshine est le premier opus de Ron Moor, qui est sorti sous le label M&O, et qui est dans une veine Rock-Pop tendance Electro-Rock.

Sur le papier c’est déjà prometteur. Romain Chevillon -Ron Moor- au commande -de tous les instruments d’ailleurs- l’album a été mixé par Luc Tellier (Simple Plan) et Sylvain Bolo (C2C).

Au delà du papier, c’est pas mauvais du tout. Ron Moor a son univers. Nous nous retrouvons régulièrement à la croisé des mondes, entre du Muse, du Placebo, du The Rasmus et bien d’autres influences qui doivent être chères à Romain. C’est foncièrement rock, parfois même du rock bien lourd, comme sur Radio, et va chercher régulièrement des sonorités Electro.

Le point fort de cet album reste ces titres qui restent en tête. On écoute on accroche, c’est aussi simple que ça. Et ça pourrait très bien passer en radio, de manière régulière, sans défriser la ménagère, mais en la piquant un peu. Autre point fort, les textes, toujours du même homme, sont variés et parfois puissants, traitant de sujet aussi simple que la rencontre au plus durs comme la maladie.

Alors oui c’est français, mais là il y a du talent, et de très bonnes idées. La voix est bonne, et logique dans le développement de l’opus, tout comme les instruments et l’arrangement global

L’album Starshine ne révolutionne pas la musique actuelle, mais est foncièrement différent de ce qui s’entend de nos jours, avec nos grands « variéteurs ».

La route de Ron Moor ne doit pas s’arrêter là. Il signe ici un très bon premier album, pas forcément parfait sur tous les points, mais qui nous fait penser à un bon avenir pour Romain et son groupe, puisque sur scène il est et sera accompagné.

On vous laisse ci dessous avec son nouveau clip sorti le 26 juin du titre Cast In Stone :

Tags

You Might also Like