Type to search

News FR

Jeanphilip en concert aux 3 Baudets le 20 novembre à Paris

Share

C’est à l’occasion de son concert aux 3 Baudets le 20 novembre 2010 que Jeanphilip à repondu à nos questions afin de mieux le connaitre

Votre groupe/carrière solo a démarré quand ?
En 2005 pour ma nouvelle carrière solo qui s’est transformée en groupe en 2006. C’était après une pause de 5 ans.

A quel âge avez-vous commencé la musique ?
13 ans

Vous souvenez vous de votre premier instrument ? Quel modèle c’était ? une petite anecdote des débuts ?
Oui, c’était une guitare Samick blanche avec le manche en érable. En fait, je voulais jouer de la basse mais le vendeur m’avais convaincu que la guitare c’était plus cool et plus complet. Il avait pas tord. Mais les bassistes finissent toujours avec les plus belles filles. J’ai commencé à jouer de la basse cet été pour le projet de mon guitariste dont le surnom est Shampouing.

Aujourd’hui vous utilisez quel model et matos (guitare, ampli, pédales, effets, batterie, basse, clavier…) et pourquoi ces modèles?
Fender Telecaster américaine standard
Fender Stratocaster américaine modèle Lone Star 50e anniversaire
Gilbon SG
Godin LG avec des P-90…
J’utilise un ampli CHUCKTRONIC 15 watts à lampes classe A. C’est un guitariste de blues de Québec qui les fabriquent à la main avec amour. Sinon, j’utilise la tête d’un Fender De Ville avec un HP de 2×12 pouces Celestion modèle Seventy 80. En France, j’ai un petit Epiphone 5 watts à lampes car c’est très rare qu’on puisse envoyer vriament en concert…
Côté effet, Danelectro Pastrami à 18$ comme overdrive, Danelectro Fab Tone pour la disto, Boss Digital Delay et un vieux Wah Cry Baby.

Album sorti ou en préparation: nom de l’album ?
Jeanphilip / Je cognerai à ta porte / 2005
Jeanphilip / La boîte / 2006
Jeanphilip / Semblant d’y croire / 2008
Jeanphilip / Les mouches dégèlent (B_sides) / 2009
Shampouing / Les experts / 2009
Jeanphilip / Le bout du monde / 2011

Quelles sont les nouvelles sonorités de cet album ?
Un son plutôt jazzé pour la percussion, New Wave année 80 pour la basse et très rock pour les guitares. Shampouing est plus blues rock dans les influences mais la musique n’est pas blues du tout. Pour ma part, j’ai un jeu très grunge.
Il y a un peu d’électro mais beaucoup moins que les derniers albums.

Comment travaillez vous la préparation d’un album ? Où a été enregistré l’album : quel studio, en France, à l’étranger ?
Une anecdote sur l’enregistrement ?
La batterie a été faite au studio Vox à Montréal, dans le loft d’un ami aussi à Montréal (à travers les petites culottes de sa copine) et dans une auberge dans la region de Lanaudière. Tout le reste a été fait dans notre studio situé dans une maison bi-centenaire dans le vieux Québec. Un vrai Bunker quand vient l’hiver…

Une collaboration particulière ?
Aucune collaboration à part des choeurs faits par différents amis musiciens qui passaient au studio pour différentes raisons. L’album a été fait à 4.

Votre meilleur souvenir de concert ?
Je dirais le concert de la fête nationale à Québec en 2009. C’était une grande messe. Sinon, je dirais l’ensemble de la tournée que je faite en France à l’été 2009 avec mon partenaire de musique Shampouing. Nous avions roulé en Bretagne de clocher en clocher et rencontré plein de gens intéressant, des châteaux, des fêtes, la goutte, etc.

Une date de concert que vous attendez particulièrement et pourquoi ?
Le 20 novembre 2010 au Trois-Baudets à Paris. Pour la route du rock! Au Québec, je joue avec les mêmes musiciens depuis 2006. Le groupe sonne comme une tonne de briques. J’arrive en France le vendredi, je me fais une répète le samedi avec 2 amis musiciens français et le soir, c’est le concert. Je vais jouer avec Greg Baudrier le batteur d’Astonvilla et Michel Sanchez à la basse. Disons qu’ils connaissent leurs instruments…

Facultatif : Selon vous l’industrie du disque devrait aborder quelles transformations pour pérenniser la magie d’acheter des albums et d’aller aux concerts?
Fabriquer des disques avec amour. Des objets uniques dont on a envie de s’en procurer une copie. Quand le visuel et l’objet est boboche, il n’en vaut pas la peine. Vaut mieux acheter sur internet. Les grandes maisons de disques n’ont pas compris ça. Mon disque LES MOUCHES DÉGÈLENT a été assemblé à la main et numéroté à la main. Il s’agit d’une édition limitée de 666 copies. Nous allons lancer un 45 tours en édition limitée au cours de la prochaine année.

rock.


Jean-Philip Tanguay

Jeanphilip
rock@jeanphilip.com
http://www.jeanphilip.com / http://www.myspace.com/lerocknestpasmort
Management : Pascal Kareb / lezarder@gmail.com

Shampouing
shampoo@bunkerdauteuil.com
http://www.shampouing.com

Bunker D’Auteuil
418-694-9369 / soldat@bunkerdauteuil.com
http://www.bunkerdauteuil.com

Tags