Type to search

News FR

RAD en concert parisien le 7 mars prochain au New Morning

Share

RAD a ouvert le concert d’AYO à l’Olympia en Mars 2007. AYO est fan …
Pur produit de la Baie de San Francisco (RAD est originaire de Oakland, l’un des fiefs du funk dont sont issus Sly & the Family Stone, Tower of Power, Cold Blood ou Maze…), la petite musicienne US affiche déjà un joli cursus avec 5 albums sous son propre nom. Une carrière au cours de laquelle on remarque aussi ses participations aux projets de Prince ( elle fait partie de la tournée Musicology en 2004 ) , Sheila E. ou Maceo Parker.
Le talent naturel de RAD, tant au chant qu’aux divers claviers, un charisme indiscutable et la diversité des styles abordés (du funk à l’afro-cubain, en passant par le jazz ou le Brésil) captivent. Evoquant parfois le jeu éxubérant d’une Tania
Maria, la soul d’un Stevie Wonder ou le charme d’une Norah Jones, RAD
A la chance d’être entourée d’un véritable gang de « killers » tels que le saxophoniste Eric Leeds (Prince), le batteur Billy Johnson (Sly & the Family Stone, Booker T.Jones, Maze, Santana… ), Marc van Wageningen à la basse (Tower of Power) ou Ray Obiedo, guitariste d’Herbie Hancock. Un concert à ne rater sous aucun prétexte .

LE BAND:
RAD : VOCALS & KEYS ( PRINCE , SHEILA E.)
ERIC LEEDS : SAXOPHONES ( PRINCE , MADHOUSE)
RAY OBIETO : GUITAR ( HERBIE HANCOCK, GEORGE DUKE)
MARC VAN WAGENINGEN : BASS ( SHEILA E. , TOWER OF POWER )
BILLY JOHNSON : DRUMS ( SANTANA , MAZE)

www.myspace.com/radkeys
www.radmusic.com
CONTACTS PROMOTION : SOPHIE LOUVET 01 45 77 21 38 / 06 60 61 06 47

RAD:
Son vrai nom : Rose Ann Dimalanta native de Oakland, RAD a grandi dans la baie de San Francisco, un lieu riche en groupes et musiciens prestigieux.
D’abord attirée par le funk, elle a découvert le jazz à l’adolescence, apprécié Bill Evans, Wynton Kelly, Ramsey Lewis, Joe Sample et Horace Silver. Mais de son propre aveu, sa passion l’a ensuite emporté. « Patrice Rushen était une star et j’aimais son style très dance music. En fait, même si je rêvais de devenir une grande instrumentiste de jazz, je continuais d’adorer la musique populaire, funky. » Au début des années quatre-vingt-dix, RAD enregistre son premier disque, « Radified » (1992), puis « Gotta Be » (1994) avec Roger Troutman de Zapp, et Howard Johnson, le célèbre jazzman. L’Europe l’adopte et la petite chanteuse se produit souvent dans les salles du continent, notamment à Londres (Jazz Café) et à Paris (New Morning). « Higher Plane » en 1997, avec David Garibaldi à la batterie (Tower Of Power), Bobby Vega à la basse (Sly Stone), Mark Russo au saxophone (Yellowjackets), puis « Make Every Second Count » en 2001, renforcent sa réputation auprès du public et de ses confrères. RAD joue avec Maceo Parker, Sheila E. ou Bobby Byrd. En 2003, un cd-dvd « Live At The New Morning » paraît, restituant l’énergie de RAD sur scène. Puis RAD accompagne Prince sur sa tournée « Musicology » en 2004. Après plusieurs tournées, RAD s’attache à la préparation de ce projet qui lui tenait à coeur depuis longtemps.

Tags