Type to search

News FR

Le groupe C.A.N en concert le 23 novembre au Batofar

Share

C’est en prévision de leur concert pour la soirée rock au Batofar le 23 novembre que nous leur avons posé quelques questions pour mieux les connaître.

Votre groupe/carrière solo a démarré quand ?
Ca a démarré il y a un an pour nous. En fait Johan et moi avions fait une petite scène en Bretagne à Vannes en Bretagne (juste guitare et batterie, d’ailleurs c’était la date la plus pourrie qu’on ai faite parce que c’était pendant un match de l’équipe de France donc question écoute c’était pas trop ça), et on s’est rendu compte qu’il nous fallait absolument un bassiste. En revenant on en a tout de suite parlé à Julian, il avait déjà un groupe mais ca ne posait pas problème pour le moment, alors on s’est mis à chercher des dates, et c’est là qu’on entendu parler d’Emergenza par un ami qui nous a conseillé de nous inscrire.

A quel âge avez-vous commencé la musique ?
On a tous commencé durant notre préadolescence, à une période très boutonneuse (plus pour certains) de nos vies.

Vous souvenez vous de votre premier instrument ? Quel modèle c’était ? Une petite anecdote des débuts ?
Johan : J’ai commencé sur un pad à 40 balles, avec l’interdiction par mon prof de toucher une batterie avant de maitriser ce petit bout de plastoc.
Neil : Si on remonte au premier premier instrument je me souviens d’un petit piano Playschool que mes parents m’ont offerts pour mon 6eme anniversaire ^^ Plus sérieusement, c’était sur la gratte de mon père, je me souviens plus du tout du modèle mais je me revois encore caler les accords de « la poupée qui fait non » de Polnareff ^^
Julian : J’ai commencé sur ma guitare LTD à envoyer du gros son bien lourd de métal, mais je suis aussi passé par la phase Polnareff, d’ailleurs avec une bonne grosse disto, « la poupée qui fait non » c’est sympa aussi ^^.

Aujourd’hui vous utilisez quel model et matos (guitare, ampli, pédales, effets, batterie, basse, clavier…) et pourquoi ces modèles?
Johan : J’utilise une batterie « Gretsh », avec une composition simple (12, 13, 14) et aussi des accessoires percus (Cajon, Congas, Toca, Cloches,…)
Neil : Je joue sur une Takamine électro-acoustique dont je ne connais même pas le nom du modèle exactement, ce que je sais c’est qu’elle a un son d’enfer malgré quelques faux contacts de temps en temps ^^ sinon j’utilise pratiquement aucun effet pour privilégier le son bien brut de pomme de la guitare c’est ce qui, on l’espère fait notre style aussi.
Julian : Moi c’est une basse Sound Gear by Ibanez, et une Takamine aussi. Je n’utilise pas d’effet.

Album sorti ou en préparation: nom de l’album ?
Pas d’album pour le moment mais un EP de 4 titres qui est en mastering actuellement, et qui sera disponible d’ici 2 ou 3 semaines environ. Pour le nom de l’EP, on y réfléchit encore.

Quelles sont les nouvelles sonorités de cet album ?
On a gardé notre son très brute et acoustique pour l’enregistrement sauf sur un des morceaux où on s’est fait plaisir avec les effets ^^. En clair, comme c’est notre première expérience studio, on a pas réellement de nouvelles sonorités, on a juste transposer l’énergie qu’on peut avoir en live sur une petite galette, et ça, seul les gens qui nous ont vu sur scène peuvent comprendre ^^

Comment travaillez-vous la préparation d’un album ? Où a été enregistré l’album : quel studio, en France, à l’étranger ?
Une anecdote sur l’enregistrement ?

On a enregistré avec un ami ingé son, dans son studio (« Studio 82 ») pas loin de chez nous, a coté de Meaux. On avait très peu de temps pour enregistrer et on s’était pas vraiment préparés avant, mais ça a roulé sans souci mise à part pour l’emploi du temps difficile à mettre en place surtout quand il faut essayer de convaincre les parents de Julian pour qu’il puisse sécher une journée de cours pour aller faire de la musique.

Une collaboration particulière ?
Pas pour le moment, mais on a nos idées pour la suite ^^

Votre meilleur souvenir de concert ?
Le fait d’avoir joué à l’Elysée Montmartre, pour la finale d’Emergenza, ca a été une pure expérience pour nous trois, même si on a joué que 25 minutes et qu’il faisait une chaleur assez dingue. Sinon le concert de l’Alhambra était plutôt énorme aussi niveau ambiance.

Une date de concert que vous attendez particulièrement et pourquoi ?
Le 23 Novembre prochain, on sera au « Batofar », c’est une salle que je connaissais déjà pour ma part et que j’aime bien (Neil), mais surtout on a envoyé des invitations à des producteurs et quelques personnes du métier donc si la soirée se passe bien, la suite pourrait se passer encore mieux pour nous^^

Retrouvez toute l’actualité du groupe sur http://www.myspace/canzik

Tags